Le portefeuille d’identité numérique européen : une initiative pour plus de sécurité des données

Le portefeuille d’identité numérique européen : une initiative pour plus de sécurité des données

Initiative européenne, le portefeuille d’identité numérique aussi appelé ID Wallet Européen est un enjeu de taille pour la zone euro. En effet, l’ambition est d’unifier les usages digitaux et l’identification des citoyens pour un certain nombre de démarches dans l’ensemble des pays européens. L’objectif : tendre vers plus de sécurité et de fiabilité des données. 

Avec la digitalisation de la société et des entreprises ainsi que la dématérialisation des démarches administratives, il apparaît indispensable pour les états de proposer une solution efficace à ses citoyens à travers : 

  • Plus de sécurité, pour protéger les européens, les États et les entreprises contre la fraude et ceci dans toute l’Europe. 
  • Plus de fiabilité : avec un meilleur contrôle des données.

Présentation du dispositif et de ses ambitions ! 

Le portefeuille d’identité numérique : rôle et aspiration d’un dispositif européen 

Pour appréhender le projet de portefeuille d’identité numérique, quelques définitions utiles.

Donnée personnelle : 

Une donnée personnelle est une information relative à une personne physique. Ces données doivent être maîtrisées et maîtrisables par le citoyen qu’elles concernent. 

Il y a 7 catégories de données  : 

  1. Les données d’identité : nom, prénom, date et lieu de naissance, photo… 
  2. Les données de la vie personnelle : mode de vie, habitudes de consommation, hobbies, situation familiale..
  3. Les données professionnelles : CV, écoles, diplômes… 
  4. Les données économiques : déclarations d’impôts, revenus, données bancaires … 
  5. Les données géographiques : géolocalisation, télépéages..
  6. Les données judiciaires : casier judiciaire..
  7. Les données dîtes sensibles : origine, religion, engagement politique, dossier médical …

Lorsque ces données sont divulguées, cela peut représenter des risques importants pour les citoyens : usurpation d’identité, surveillance par des acteurs publics, privés… Il apparaît donc indispensable de les protéger au mieux.

Identité numérique 

L’identité numérique, quant à elle, devrait regrouper les données telles que la carte d’identité biométrique (empreintes, photo..), permis de conduire, acte de naissance, fiche de paie, avis d’imposition, diplômes ou encore documents de santé.. Il permettra ainsi à un individu d’être identifié et identifiable en ligne. Elle lui permettra de se connecter et d’accéder aisément à des produits ou services sur internet (démarches administratives, location de voiture…)

Seulement, la majorité des données transmises ne sont aujourd’hui pas ou peu sécurisées et protégées. Cela expose les citoyens un peu plus à chaque connexion ou  transaction. 

Le portefeuille numérique, une innovation européenne fiable et sécurisée

L’ambition derrière la création d’un portefeuille numérique européen est de stocker de manière sécurisée l’ensemble des données personnelles des citoyens mais également de leur permettre de s’identifier et s’authentifier aisément en ligne pour les démarches du quotidien.

Ainsi, dans un seul et même espace, sur nos smartphones, les citoyens pourront prouver leur identité, partager des documents virtuellement et de manière sécurisée ou encore prouver un attribut précis comme leur âge, leur nationalité.. Et ceci en gardant un contrôle et une traçabilité de leurs données personnelles. Il sera particulièrement utile dans les cas où une authentification forte est exigée. 

Quelques cas d’usages concrets de l’identité numérique : 

  1. Stocker l’ensemble de ses documents sensibles dans un seul et même espace sécurisé : carte d’identité, diplôme, carte bancaire, permis de conduire, dossier médical… 
  2. Prouver son âge grâce à un certificat : il n’aura donc pas à transmettre sa pièce d’identité dans sa globalité.
  3. Louer une voiture, un hôtel.. : fini les attentes dans les espaces de location ou lors du check in le temps du scan de votre carte d’identité ou de l’enregistrement de votre carte bancaire. 
  4. Prouver son identité aisément lors d’une démarche administrative ou un service en ligne. 

Quels avantages pour les citoyens européens, les États et le secteur privé ? 

Les avantages de ce dispositif qui vise à simplifier et sécuriser le traitement des données  sont nombreux et l’identification des utilisateurs.

Pour les citoyens : stocker au même endroit l’ensemble de leurs informations, disposer d’un espace sécurisé, se protéger contre l’usurpation d’identité, gagner du temps dans leur pays et l’ensemble des pays européens lors de démarches. 

Pour les entreprises : pour les activités et procédures exigeant une authentification forte, les sociétés vont pouvoir intégrer dans leurs parcours d’entrée en relation l’identité numérique afin de s’assurer de l’identité et de l’authenticité des documents transmis par leurs prospects et clients de manière rapide et fiable ! 

Pour les états européens : protéger leurs citoyens, lutter contre la fraude sociale, documentaire et à l’identité.., fluidifier et accélérer les démarches administratives 

Zoom sur la France : quelles solutions de vérification d’identité à distance ?

La France propose aujourd’hui différentes solutions pour s’identifier de manière rapide et sécurisée. 

L’identité numérique s’intègre dans la catégorie de solutions dites substantielles et pérennes. C’est-à-dire que cette solution d’authentification est fiable voire équivalente à un face à face humain. Cela signifie également qu’elle dure dans le temps et qu’il n’est donc pas nécessaire d’effectuer la démarche à chaque utilisation de la solution ou du service. 

Parmi les initiatives mise en place : 

France identité : l’application, lancée en version bêta en mai 2022,  permet aux détenteurs de la nouvelle carte d’identité française de justifier de leur identité grâce à des attestations. Elle permet également d’accéder à plus de 1000 services en ligne gouvernementaux ou encore d’envoyer une procuration ! 

France connect + : la plateforme étatique qui permet de sécuriser et simplifier la connexion à plus de 1400 services. Il suffit d’un seul compte pour accéder à toutes les plateformes recensées sur la plateforme.

L’identité numérique La Poste : même fonctionnement que pour les autres plateformes à partir d’un identifiant unique les utilisateurs peuvent accéder à un certain nombre de services. La subtilité avec l’application de la poste est qu’elle est connectée à France Connect +. A travers elle, les usagers peuvent souscrire à une formation, payer leurs impôts ou encore demander un renouvellement de leur carte grise. C’est aujourd’hui la seule solution approuvée par l’état Français. 

Le portefeuille d’identité Numérique, un avenir proche : le projet potential 

C’est en février 2022 que la commission européenne a lancé un appel à projet pour co-financer et expérimenter l’identité numérique à l’échelle européenne. Ce projet s’intègre plus globalement dans un grand plan d’une Europe numérique. 

Parmi les 4 consortiums sélectionnés: POTENTIAL, porté par la France qui a été sélectionné en avril 2022 pour réaliser 6 expérimentations du dispositif. 

Le projet lancé mi-juillet 2023 vise à utiliser l’identité numérique au niveau européen. Pour ce faire, 38 ministères, 34 opérateurs d’État, 9 centres de recherche, 51 grandes entreprises et 12 start-ups issus de 19 États membres de l’Union européenne sont mobilisés. Ces derniers doivent définir les contours du projet et tester l’efficacité du portefeuille d’identité numérique à un niveau européen. 

La première phase du projet, prévue jusqu’en octobre 2024 se fera exclusivement en France. Puis seront lancées les expérimentations transfrontalières pour s’assurer de la portabilité du projet. 

Voici les 6 premiers cas d’usages qui vont être testés en France puis en Europe : 

  • Accéder aux services publics en ligne pour simplifier leurs démarches administratives en ligne.
  • Ouvrir un compte bancaire courant, d’épargne et dépositaire en ligne en intégrant la vérification d’identité à distance sécurisée afin de lutter contre la fraude.
  • Acheter une carte SIM en prouvant son identité au moment de l’ouverture de la ligne.
  • Dématérialiser le permis de conduire à destination des forces de l’ordre lors d’un contrôle.
  • La signature électronique qualifiée à distance de contrats qui exige une vérification d’identité à distance forte.
  • L’usage médical pour une meilleure transmission des données aux personnels soignants.

VIALINK en sa qualité de regtech française spécialiste des parcours digitaux d’entrée en relation et son expertise dans le secteur bancaire participe au groupe de travail dédié au cas d’usage d’ouverture de compte bancaire.

Pour ce faire, nous menons des réflexions avec nos pairs autour du parcours de création de comptes bancaires afin qu’il soit le plus user friendly mais également autour des documents que doit contenir l’ID Wallet Européen pour garantir sécurité et fluidité. 

Le portefeuille d’identité numérique européen est donc un avenir proche ! 

Quel impact pour les solutions d’entrée en relation et leurs clients ? 

L’identité numérique et le portefeuille européen impliquent donc des mouvements et de grands changements dans les années à venir en matière de vérification d’identité à distance. 

Les entreprises vont devoir s’adapter et intégrer ces solutions à leur parcours d’entrée en relation pour être les plus efficaces possibles. 

Ainsi, ils seront à même de proposer une multiplicité de solutions de vérification à distance et s’adapter aux complexités et différents niveaux de risques des parcours.

VIALINK en tant que prestataire de confiance et éditeur de logiciel de parcours digitaux sécurisé et sans couture se prépare à ses innovations et notamment à l’intégration de l’identité numérique dans son panel d’offres de vérification d’identité à distance. 

Vous souhaitez en savoir plus sur la solution de VIALINK ? 

VIALINK

Partager

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest